Rechercher
  • Marc Meganck

Euro-divisions


Hongrie : 25 points (dont un pour un eurodéputé barbu)

Espagne : 10 points

France : 6 points

Belgique : 1 point



Bas de classement, comme d’habitude. Belgium : one point ! La jauge – terme bestial – a été dévoilée par les très saintes autorités sanitaires et politiques. Le nombre d’invités pour les « fêtes » de fin d’année est très variable sur la carte européenne. Les étoiles n’ont pas toutes la même intensité. La Belgique a hérité de la portion congrue. Sommes-nous moins humains ? Moins sensibles, moins perméables aux contacts, à la « société » ? Non. Ceux qui nous dirigent sont simplement plus froids, d’aucuns diraient plus pragmatiques. Un. Le score de la défaite par le plus petit écart, le score de l’absurde. Perdre pour un fifrelin. Un invité sous le sapin, juste un, caché dans les zakouski, dans la tranche de foie gras et son confis d’oignon, planqué dans le caquelon à fondue, dans la bûche de Noël, noyé au fond des verres de champagne ou de vin chaud. Un être trié sur le volet. Lui, elle, et pas un, pas une autre – point, one ! Les mois pandémiques nous ont plongés dans le domaine exigu de la peur. Pourquoi cette fois-ci et pas les autres ? Pourquoi pas pour le sida, le cancer, les maladies orphelines, le racisme, le sexisme, les injustices socio-économiques, les pauvres, les exclus ? Pourquoi pas pour la connerie ? Pour cette bêtise humaine qui ne cesse de dévaster ses semblables et les paysages. Dans cette mouise, l’Europe – « l’Union » – affiche ses limites désespérantes. Le moment était pourtant venu de faire preuve de cohérence et surtout de cohésion. Plus que jamais le projet européen prend l’eau, à l’image de son concours de la chanson, désormais réservé aux has-been et aux branquignols. Noël et, une semaine après, le Nouvel An ne sont pas que des épouvantails. Ils stigmatisent, ils soulignent les incompétences et l’incompréhension. Un ! S’interroger sur cette unité pingre plaît ou non. L’essentiel demeure l’envie de partage, l’essence même notre humanité. Et dans ces euro-divisions, la Belgique semble hélas être le parent pauvre…



Photo : Unsplash

50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Fatum

©2020 par marcmeganck. Créé avec Wix.com